Pour mes collégues cyclistes

Venir au travail en vélo c’est bien joli, mais parfois les kilométres ne s’avalent pas aussi vite que l’on voudrait. Dans ces moments là, pas question de parler, siffloter et encore moins chanter.

Mais si les routes boisées vous font vous promener avec les berceuses chantées par nos amis les oiseaux, les routes bitumées de la ville sont parfois ennuyantes.

La solution : Utiliser le déplacement du vent pour faire de la musique

(via Yanko Design)

Envie de suivre les aventures des collègues cyclistes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s